Nos infos

Agenda social

Publications

La CFDT


CFDT - CFTC - CGC - CNSF - FO - UNSA

Salaires 2004

Revendication commune

de six organisations syndicales

Lors de la réunion du 18 mai dernier, les directions des SEMCA ont tout d'abord présenté une première proposition consistant à relever les pieds des échelles 5 et 6, afin d'éviter d'avoir à verser des « indemnités compensatrices » pour certains salaires de base à l’échelle 5 qui vont passer sous le Smic cet été à l'occasion de la prochaine augmentation de ce dernier. Les directions proposent donc de :

ü   Rehausser le pied de l'échelle 5 de 3 points [ qui débuterait à 213 ou lieu de 210 ], et pour les indices allant de 211 à 219, il serait ajouté 2 points d’indice.

ü   Rehausser le pied de l’échelle 6 de 1 point [qui débuterait à 221 ou lieu de 220] et pour les indices allant de 221 à 229, il serait ajouté 1 point d’indice.

Cette mesure concernerait environ 2700 salariés en CDI et 300 en CDD. Pour l'intersyndicale, ces mesures sont peu ambitieuses, car au delà du tassement, même léger de la grille, elles ne répondront que de manière limitée à l'effet augmentation du SMIC.

Les directions ont ensuite proposé 1,4% d'augmentation du point d'indice, avec effet rétroactif au 1er janvier 2004. Pour l'intersyndicale, la conjoncture économique ne justifie en rien une proposition aussi basse, bien au contraire. En effet, la situation est globalement meilleure qu'en 2003, personne ne peut le nier. De plus, l'année dernière, les directions avaient présenté plusieurs propositions, dont une à 1,75% sans condition, puis une dernière à 2% dans le cadre d'un accord majoritaire.

En fonction de ce constat, l'intersyndicale CFDT – CFTC – CGC – CNSF – FO – UNSA  revendique une augmentation de 2,3% au 1er  janvier 2004, se décomposant ainsi :

ü   2 % [même base que l’année dernière] ;
ü   + 0,25 % qui correspondent au 0,25 % qui étaient disponibles sans condition [1,75 % moins 1,5 % appliqués unilatéralement en 2003] ;
           
ü   + 0,05 %, correspondant au coût estimé de la mesure sur les bas salaires.

Les directions ont alors fait une contre-proposition à 1,6%. L'intersyndicale a maintenu sa revendication initiale, en rappelant que six organisations sont prêtes à s'engager sur cette revendication de 2,3% au 1er janvier 2004, et demande aux directions de réfléchir jusqu'à la prochaine réunion.


La prochaine réunion de négociation est fixée au mardi 22 juin 2004.
  


ASF - ATMB - ESCOTA - SANEF - SAPN - SAPRR

<- Retour "Archives"  I  Haut de page  I  < - Retour "Infos