Nos infos

Agenda social

Publications

La CFDT


Communiqué de Presse du Syndicat des Autoroutes et Ouvrages Routiers CFDT

Privatisation des sociétés
d’Autoroutes APRR, ASF et SANEF

L’annonce récente par le nouveau Premier ministre de poursuivre la cession des participations de l’Etat dans les 3 groupes autoroutiers APRR, ASF et SANEF est, pour le Syndicat des Autoroutes et Ouvrages Routiers CFDT, une des conséquences perceptibles du référendum du 29 mai 2005.

La CFDT rappelle qu’elle s’est toujours prononcée, et agi contre une privatisation totale du secteur autoroutier. Nous ne comprenons pas le changement de cap du nouveau gouvernement, contraire à la décision qui avait été prise par le précédent.

Pour autant, la CFDT ne pratiquera pas la langue de bois, mais se battra par tous les moyens pour que cette décision, si elle venait à être confirmée, n’entraîne pas de préjudices pour les salariés du secteur et pour les usagers.

Dans ces conditions, la CFDT se battra pour :

  • défendre l’emploi,
  • préserver et améliorer la sécurité des salariés,
  • renforcer et garantir la sécurité des usagers,
  • maintenir un haut niveau de qualité de service,
  • pour une évolution maîtrisée des tarifs de péage, notamment pour les véhicules légers,
  • que la notion de développement durable et d’environnement continue à progresser dans les entreprises.

Il est hors de question pour la CFDT d’accepter dans la période qui s’ouvre que le débat soit limité exclusivement aux enjeux financiers. Nous serons attentifs à ce que le débat soit porté bien au delà de simples considérations boursières, notamment en veillant à ce que la notion de service public, tant réclamée par les usagers, garde toute sa signification.

Le choix que vient de faire le nouveau gouvernement est contestable dans la mesure où il met en péril l’existence même de l’AFIT [Agence de Financement des Infrastructures de Transport], qui ne pourra de fait subsister par les seules ressources de la Taxe d’aménagement du territoire et de la taxe domaniale versées par les sociétés d’autoroutes, ou encore le budget de l’Etat dont on connaît aujourd’hui le niveau d’endettement.

Le Syndicat des Autoroutes et Ouvrages Routiers CFDT continuera à s’exprimer au fur et à mesure de l’évolution de ce dossier.

Info mise en ligne le 11 juillet 2005.

<- Retour "Compte-Rendus"  I  Haut de page  I  <- Retour "Infos"