Nos infos

Agenda social

Publications

La CFDT


Prévoyance

Point avant la négociation

Lors du CCE du 19 septembre, l'ensemble du CCE et des organisations syndicales ont eu connaissance en séance plénière d'une présentation rapide du rapport effectué par un cabinet sur l'appel d'offres relatif aux frais et soins de santé. Au vu des quelques éléments rapidement présentés par la direction ce jour là, les élus et les organisations syndicales ont convenu qu'il était nécessaire de se faire éclairer par un expert indépendant afin de pouvoir réellement comparer les offres en toute transparence. C'est le sens de la déclaration qui a été faite ce jour là. Voir encadré ci-dessous.

La direction a, dans les jours qui ont suivi, communiqué sur Intranet. C'est son choix et nous en prenons acte. En conséquence, certaines organisations syndicales ont souhaité apporter un complément d'information qui permettra, nous l'espérons de donner tout son sens à notre intervention au CCE. C'est l'objet de l'information ci-dessous :

Sur un sujet aussi sensible et technique que la couverture frais et soins de santé, les organisations syndicales CFDT, CFE/CGC, CFTC, FO et SUD ont souhaité se faire assister par un expert indépendant de manière à avoir une analyse neutre et objective, dans l’intérêt commun de tous les salariés.
Notre objectif est de permettre aux partenaires sociaux de négocier, loin de toutes considérations affectives, sur des bases transparentes et objectives, en ayant notamment la connaissance des différentes réponses à l’appel d’offre.
Dans ces conditions, les organisations syndicales CFDT, CFE/CGC, CFTC, FO et SUD regrettent la communication sur intranet de l’analyse d’un courtier, qui semble prématurée alors que la négociation ne commence que le 25 octobre 2007.

Réunion du CCE du 19 septembre 2007
Déclaration du CCE et des organisations syndicales
   

Le CCE prend acte de la remise du rapport de l’appel d’offre réalisé par la direction. Le débat ne doit pas se limiter sur le seul aspect des cotisations et prestations, le fonctionnement de la mutuelle a toujours été basé sur la solidarité intergénérationnelle que ne saurait s’entendre à court terme. Sur ce sujet aussi technique et sensible le CCE demande une expertise indépendante et renvoie ce dossier à la négociation. En attendant nous demandons qu’il n’y ait pas de communication sur ce sujet auprès des salariés avant la conclusion de la négociation.

Le CCE mandate le président de la commission couverture sociale pour trouver un expert pour la réunion du 24 septembre

Info mise en ligne le 27 septembre 2007

<- Retour "Compte-Rendus"  I  Haut de page  I  <- Retour "Infos"