NOS INFOS
Toute l'actualité
Tracts
Courriers
Vie des régions
Le Mag
Agenda social
Media

RUBRIQUES
Accords d'entreprise
Droits
Dossiers
Repères
Archives

LA CFDT
Nous connaître
Notre réseau
Nous rejoindre
Liens utiles
Nous écrire

Réunion régionale péage

Améliorer enfin les conditions de vie
des salariés modulés

A la demande de la CFDT, une réunion de travail régionale s'est tenue, entre les organisations syndicales et la direction, le 16 décembre 2003. La CFDT avait fait intégrer la possibilité d'une telle réunion dans le protocole d'accord de la négociation péage.

Les discussions ont essentiellement porté sur les possibilités d'amélioration des conditions de travail des receveurs modulés. La CFDT a rappelé que cette réunion était destinée à améliorer enfin les conditions de travail et de vie des salariés du péage. Des possibilités concrètes existent, mais elles ne doivent en aucun cas être en opposition avec la négociation ASF en cours sur l'avenir du péage.

Six propositions concrètes

Ainsi, il était hors de question de bouleverser les organisations de travail telles que les tours de service des receveurs. C'est sur ce préalable que les discussions se sont tenues.

Pour la CFDT, des revendications simples peuvent permettre des avancées au niveau des modulés qui connaissent aujourd'hui des conditions de travail pénibles par rapport à leurs suites de postes, particulièrement sur certaines gares.

Six points ont été acceptés par la direction régionale qui devront s'appliquer pendant la période transitoire de la négociation Péage ASF les modalités d'application restant à préciser :

  • Programmation de périodes de repos pendant lesquelles le salarié ne sera pas appelé au pied levé. Cette disposition améliore celles en cours sur les repos intangibles [RI].
  • Fixation de semaines de travail figées par roulement avec garantie de n'avoir ni appel au pied levé, ni changement de tour de service.
  • Sensibilisation des responsables au respect de l'équité entre salariés dans la distribution des postes et des jours de repos.
  • Suppression des successions P3 - Repos - P1 (d'ailleurs, dans ce cas, le mot repos ne signifie rien).
  • Ne pas programmer plus de six jours de travail consécutifs.
  • Respecter scrupuleusement les repos intangibles (il ne s'agit que d'un rappel, ce point existant déjà dans la convention n°41).

Pas d'opposition avec la négociation péage

La négociation péage va continuer tout au long de l'année 2004. En attendant sa conclusion, il fallait agir concrètement, car les modulés sont aujourd'hui soumis à des conditions de travail et de vie top difficiles.

Toutefois, ces principes doivent être bien précisés et encadrés. Leur bonne application amènera une réelle amélioration des conditions de travail des modulés dans l'attente de la conclusion de la négociation péage ASF. C'est une priorité de toujours pour la CFDT. Encore fallait-il la concrétiser.

Nous veillerons donc particulièrement à la concrétisation de ces principes obtenus auprès de la direction régionale d'Orange.


< - Retour  I  Haut de page