NOS INFOS
Toute l'actualité
Tracts
Courriers
Vie des régions
Le Mag
Agenda social
Media

RUBRIQUES
Accords d'entreprise
Droits
Dossiers
Repères
Archives

LA CFDT
Nous connaître
Notre réseau
Nous rejoindre
Liens utiles
Nous écrire


Chômeurs

Priorité à l'Emploi !

L’Unedic est malade d’un chômage de masse qui dure. Notre pays aussi : le chômage et l’exclusion minent notre société. La CFDT propose trois mesures d’urgence pour les jeunes sans qualification, les chômeurs en fin de droits et les salariés licenciés. Il faut aussi relancer le moteur de la croissance, avec l’Europe !

u Positif. La CFDT se réjouit du rétablissement des durées d’indemnisation des chômeurs

Cette nouvelle positive concerne tous ceux qui avaient vu leur durée réduite depuis le 1er janvier 2004.
Cette mesure était nécessaire car la situation économique s’est complètement retournée, depuis la signature de la convention d’assurance chômage :    + 4,2 % de croissance en 2000, et seulement + 0,5 % en 2003 au lieu de + 2,5 % prévus, avec des suppressions massives d’emploi et un niveau de chômage record ! Du jamais vu depuis dix ans.

u Négatif. La CFDT désapprouve le refus du gouvernement d’augmenter les cotisations patronales, après le refus du patronat de négocier

Cette dérobade du patronat est inacceptable car les premiers responsables du chômage sont les entreprises qui licencient et abusent de la précarité.
Pour financer la mesure, le gouvernement a reporté à plus tard une dette de l’Unedic vis-à-vis de l’Etat. Cette « solution à crédit » privera demain l’assurance chômage des moyens nécessaires pour améliorer les droits des chômeurs à la formation et au retour à l’emploi.

u L’espoir des chômeurs, c’est de retrouver un emploi. C’est la priorité de la CFDT

Si rien n’est fait, les chômeurs se retrouveront de nouveau dans quelques mois en fin de droits.
Le Pare doit les aider à retrouver un emploi : il est reconnu comme un contrat, suite au jugement du tribunal de Marseille. C’est ce que proposait la CFDT depuis le début, alors que la CGT et FO s’y opposaient !

u  Chômage : les vrais responsables sont le gouvernement et le patronat

Le gouvernement, depuis deux ans, a failli sur la politique de l’emploi.
Les employeurs recourent de plus en plus à la précarité et aux licenciements sans reclassement. Ils abusent de l’assurance chômage pour ajuster les effectifs des entreprises.

u   La CFDT propose trois mesures d’urgence

1 - Un contrat de deuxième chance pour les jeunes sortis de l’école sans qualification [70000 chaque année].

2 - Une proposition d’emploi ou une formation qualifiante pour tous les chômeurs en fin de droits.

3 - Un droit au reclassement pour les salariés, en cas de restructuration. C’est à l’entreprise de former et de reclasser les salariés en cas de difficultés.

La CFDT demande au gouvernement d’organiser des Etats généraux de l’emploi, de l’assurance chômage et de la solidarité, pour relancer la politique de l’emploi et accroître l’efficacité du Pare.


Pour obtenir des résultats?

Aujourd'hui, j'adhère !

P Pour être informé, conseillé, défendu !

P Pour avoir la parole, participer et agir !

P Pour privilégier le dialogue, la négociation, le résultat !

P Pour lutter pour l’emploi, le pouvoir d’achat et de meilleures conditions de vie et de travail  !

P Pour un syndicalisme ambitieux qui profite à chacun !


Pour connaître les coordonnées de la CFDT / ASF

dans votre région : cliquer


Tract national mis en ligne le 7 mai 2004

< - Retour "Tracts"  I  Haut de page  I  < - Retour "Infos