NOS INFOS
Toute l'actualité
Tracts
Courriers
Vie des régions
Le Mag
Agenda social
Media

RUBRIQUES
Accords d'entreprise
Droits
Dossiers
Repères
Archives

LA CFDT
Nous connaître
Notre réseau
Nous rejoindre
Liens utiles
Nous écrire


Semaine d'action du 4 au 9 octobre 2004

Grande Offensive pour l'Emploi

 

La France détient toujours un taux de chômage très élevé (9,8%) avec plus de 2 400 000 demandeurs d’emplois. Mais au-delà des chiffres, la précarité, le chômage et l’exclusion restent le lot quotidien de millions d’hommes et de femmes, sans oublier le coût économique et social du chômage pour l’ensemble de la société.

Gouvernement et patronat responsables du chômage

Trop souvent accusées, la mondialisation de l’économie et l’Europe ne sont pas les seules à l’origine de cette situation, dont les principaux responsables sont :

  • Le gouvernement par l’absence d’une véritable politique de l’emploi orientée vers plus de cohésion sociale ;
  • Le patronat, qui demande toujours plus de flexibilité, remet en cause la RTT et accroît la précarité ;
Mais ce sont les salariés qui paient la facture !

La CFDT refuse la fatalité

Sans une réelle dynamique dans les domaines de l’éducation, de la formation, de la recherche, des politiques industrielles, la France continuera à s’habituer au chômage, à l’exclusion sociale. Bref, à une société à deux vitesses !

  • La CFDT refuse de nouvelles contraintes au travail (flexibilité, pénibilité de tout ordre…) au nom d’un hypothétique retour de l’emploi ;
  • La CFDT lance un avertissement aux entreprises et aux pouvoirs publics lors de sa semaine d’action du 4 au 9 octobre pour le développement, la défense et le maintien de l’emploi.

Créer les conditions de l’emploi

  • L’Europe, une chance pour l’emploi
    La CFDT plaide pour de véritables politiques économiques et sociales européennes communes favorables à l’emploi durable.
  • Un Etat impliqué et responsable
    La CFDT exige de l’Etat une véritable politique de soutien à l’emploi et un contrôle efficace des aides publiques aux entreprises.
  • Une exigence de responsabilité sociale et territoriale des entreprises
    La CFDT appelle les entreprises (dirigeants, actionnaires, syndicalistes, etc), mais aussi l’Etat et les collectivités, à plus d’engagement, en particulier lors des restructurations.
Défendre et maintenir l’emploi

Au nom de l’emploi durable et pour que chacun puisse accéder à l’emploi, évoluer dans sa vie professionnelle, changer de travail ou d’entreprise, la CFDT revendique des parcours professionnels mieux garantis collectivement par :

  • L’anticipation et l’accompagnement des "accidents de l’emploi" pour un véritable droit au reclassement ;
  • Des emplois avec une formation qualifiante rémunérée pour les jeunes ;
  • Des réponses rapides et individualisées en matière de conseil, de reconversion ou d’accès à l’emploi pour les chômeurs et les plus démunis avec un revenu de remplacement garanti.
Toutes ces propositions peuvent être mises en oeuvre à condition que les différents acteurs, notamment les entreprises, montrent une réelle volonté de responsabilité.
C’est pourquoi la CFDT poursuivra inlassablement son combat pour obtenir de nouvelles garanties sociales plus justes, plus protectrices, adaptées aux réalités de notre temps.


AVEC LA CFDT,
MOBILISONS-NOUS POUR L’
EMPLOI,
CONTRE LE CHÔMAGE ET L’EXCLUSION

Tract national mis en ligne le 4 octobre 2004

<- Retour "Tracts"  I  Haut de page  I  <- Retour "Infos"