NOS INFOS
Toute l'actualité
Tracts
Courriers
Vie des régions
Le Mag
Agenda social
Media

RUBRIQUES
Accords d'entreprise
Droits
Dossiers
Repères
Archives

LA CFDT
Nous connaître
Notre réseau
Nous rejoindre
Liens utiles
Nous écrire

Contrôle des salariés en maladie

A QUI PEUT SERVIR UNE
TELLE POLÉMIQUE ?

Vous avez peut être lu récemment un tract d'une organisation syndicale qui, suite à notre information annonçant la fin des contrôles systématiques et sauvages des salariés en maladie, s'est crue obligée de nous attaquer, dans un surprenant mélange des genres. En effet, ce syndicat nous tient comme directement responsables d'une annonce provocatrice et menaçante de la Dox Orange suite à de mauvais résultats de cette région au niveau du plan Présence Plus en 2006. Incroyable !

Amalgame
et manipulation

La CFDT dans un tract du 1er décembre dernier, a annoncé la fin des contrôles sauvages et systématiques des salariés en maladie, suite à une action qui a duré de longs mois. Ainsi la dangereuse dérive de la culpabilisation de ces salariés est stoppée. Cette décision de l'entreprise aurait dû satisfaire tout le monde, puisque ces contrôles, dénoncés unanimement, ont abouti, pour certains salariés, à des pertes injustifiées de salaire et à des menaces de sanction !

Eh bien non ! Une organisation syndicale surprend tout le monde par ce procès d'intention en détournant cette avancée importante pour nous tous quitte à avoir recours à des amalgames avec une récente information de la DOX Orange, selon laquelle certains salariés pourraient être licenciés, soit disant pour « désorganisation du travail » à partir d'un certain nombre d'arrêts maladie dans l'année. Cette information a été donnée au CE d'Orange du 28 novembre dernier et s'appuie sur une note de la sécurité sociale valable uniquement pour 2004 et motivée, d'après cette direction, par « les mauvais résultats persistants de l'établissement au niveau de l'absentéisme en 2006 ».

Qui peut croire que cette direction ne serait pas passée à de telles menaces tout en poursuivant voire en intensifiant les contrôles systématiques ? Cet effet d'annonce ne serait-il pas volontairement provocateur, pour attiser les peurs et bousculer davantage encore les organisations syndicales unies sur ce thème ?

Comment un syndicat aussi reconnu peut-il se laisser déstabiliser et tenter par une telle manipulation ?
Quel est l'intérêt des salariés, de tous les salariés d'ASF, dans une querelle aveugle et déplacée et, qui plus est, ne semble se cantonner qu'à la seule région d'Orange ?

Le syndicalisme dans l'entreprise, les relations entre syndicats dans toutes les autres régions doivent-ils être dictés et fragilisés par les « humeurs » d'une seule région ?

Combattre
ensemble !

La CFDT s'élève avec force contre la pratique de l'amalgame, et préfère construire et combattre plutôt que polémiquer et désinformer. Ainsi, la CFDT rappelle la position qu'elle défend depuis de longues années, et sur laquelle elle n'a pas varié. L'absentéisme est un sujet trop important pour être abordé sous l'angle de la répression, d'autant plus qu'il s'agit de la santé des salariés. Toute démarche culpabilisante a été et sera combattue par la CFDT, y compris les menaces proférées par la Dox Orange. Le problème doit être pris sous l'angle du dialogue et de la concertation avec toutes les parties, les organisations syndicales, les représentants du personnel , les médecins du travail. C'est ce que la CFDT revendique depuis longtemps.

Dans ces conditions, nous nous réjouissons d'être plus nombreux désormais à exiger la tenue d'une table ronde. Nous tenons à votre disposition toutes nos informations sur ce thème car la CFDT agit depuis de longues années, avec pour seul objectif la santé des salariés. Alors oublions ce désaccord et agissons pour

votre santé d'abord !

Lire notre tract du 3 décembre 2006

Tract mis en ligne le 18 décembre 2006

<- Retour "Tracts"  I  Haut de page  I  <- Retour "Infos"