NOS INFOS
Toute l'actualité
Tracts
Courriers
Vie des régions
Le Mag
Agenda social
Media

RUBRIQUES
Accords d'entreprise
Droits
Dossiers
Repères
Archives

LA CFDT
Nous connaître
Notre réseau
Nous rejoindre
Liens utiles
Nous écrire


Négociation télécom

Toutes les pistes
seront abordées

La réunion du 9 avril 2008 a permis d'avancer de manière constructive sur la validation des fiches de travail des OSD, OST et RST. Les premières pistes d'organisations du travail ont également été abordées. La CFDT a continué à exposer ses principaux axes revendicatifs, sur la reconnaissance des compétences acquises, la professionnalisation, la rémunération de l'ensemble de la filière, et en soulignant la pénibilité du travail posté.

L'examen des fiches de travail a été validé en séance par l'ensemble des organisations syndicales, sous réserve de quelques modifications ou oublis. La direction va donc désormais procéder à la pesée de ces postes, et nous présentera les classifications proposées lors de la prochaine réunion de négociation.

>>> Conditions de travail
La CFDT a également soulevé la question du dimensionnement des futurs PC région. La mutualisation des moyens voulue par la direction va de fait entraîner une augmentation des salariés sur un même poste de travail. Un des avantages évidents sera la répartition du stress et de la charge de travail instantanée, notamment en cas d’événement important. Mais une des conséquences immédiates sera la grandeur des locaux, qui devra être adaptée au nombre de salariés. L'ergonomie des postes de travail devra également être à la hauteur de la professionnalisation de la filière.

>>> N'oublier personne
Lors de la précédente réunion, la CFDT avait insisté sur un préalable : tout salarié, quel qu'il soit doit pouvoir postuler à ces nouveaux métiers, sans pour autant laisser de côté ceux qui, en district comme en région ne pourraient évoluer, notamment pour des raisons de mobilité ou de changement dans les organisations de travail. La direction s'y est engagée. En fonction de cela, le calendrier suivant pourrait être envisagé :

  • Dès la signature de l'accord, des entretiens avec tous les salariés de la filière pourraient commencer, sans oublier les modulés et les faisant fonction. A ce stade l'objectif serait de déterminer les souhaits d'évolution, et ce quels que soient le nombre de postes effectués ou non comme Opérateur, agent trafic, etc.
  • Les publications de postes seraient ensuite mises en oeuvre. Les OSD et les faisant fonction qui le souhaitent postuleraient alors aux postes d'OST ou de RST. Les opérateurs en DRE seraient dispensés de postuler, mais devront clairement faire savoir s’ils souhaitent évoluer vers ces nouveaux métiers ;
  • Dans un troisième temps, les formations nécessaires seraient mises en place, avec pour objectif d'aboutir aux certifications requises avant la fin de l'année. Ces certifications seront prochainement remises aux organisations syndicales. Si certains salariés échouaient à ce premier processus de certifications, ils ne seront pas exclus pour autant. L'année 2009 sera consacrée à faire aboutir ces certifications. La direction se dit même prête à mettre en place des certifications «à blanc» pour permettre aux salariés de se tester.

>>> Proposition de changement d'appellation des OST et RST
Pour autant, le poste d'OST au vu de sa description, ne semble pas, pour la CFDT, porter la bonne dénomination. En effet, ces salariés vont être «aux manettes» tout au long de l'année, 24 heures sur 24, avec un autonomie de décision qui pousse à affirmer que ce seront eux les véritables régulateurs permanents tout au long du réseau d'ASF. Il serait parfaitement logique, pour la CFDT, de les dénommer RST. Cette proposition n'a pas soulevé d'oppositions de la part des participants à la réunion. Si cette revendication est acceptée, les chefs de salle, qualifiés RST en l'état de la négociation, pourraient être dénommés «Conducteurs Sécurité».

>>> Organisations du travail adaptées
Celles-ci s’articuleront autour des équipes en 3x8 même si le travail en 2x8 sera possible selon les sites.
De plus, les postes courts et coupés sont écartés. La direction a exposé un système de jours d’astreinte et de travail en «horaires journée» pour répondre aux besoins de renforts. Ainsi, lors d’événements importants et durables, l’appel au renfort serait fait avec les salariés sur place affectés aux tâches différées [horaires administratifs] mais aussi sur celui en astreinte si nécessaire.

Malgré des débuts difficiles, cette négociation délicate a permis d’avancer sur certains points [ex : classement en «D» des OSD]. Cependant la CFDT précise que tout ce qui est obtenu dans une négociation n’est définitivement acquis qu’à l’aboutissement de celle-ci.

Pour la CFDT, à ce jour des revendications majeures n’ont pas été acceptées par la direction ce qui ne permet pas d’envisager - pour l'instant - la clôture de cette négociation.
Aussi la négociation continue !

Prochaine réunion de négociation le 24 avril 2008.

Tract mis en ligne le 21 avril 2008

Pour en savoir +

<- Retour "Tracts"  I  Haut de page  I  <- Retour "Infos"