NOS INFOS
Toute l'actualité
Tracts
Courriers
Vie des régions
Le Mag
Agenda social
Media

RUBRIQUES
Accords d'entreprise
Droits
Dossiers
Repères
Archives

LA CFDT
Nous connaître
Notre réseau
Nous rejoindre
Liens utiles
Nous écrire


Relance sociale et solidarité internationale


Des défilés du 1er mai
sous le signe du rassemblement !


Parce que l’unité syndicale nationale est la meilleure réponse face à l’ampleur de la crise que traversent la France, l’Europe et le monde entier, la journée d’action du 1er mai doit être à la hauteur des réponses que nous attendons des gouvernements.

Les réponses des gouvernements et des entreprises ne sont pas à la hauteur des enjeux.  

  • Même si le dernier sommet du G20 a ouvert des pistes intéressantes pour faire face à la crise, elles doivent maintenant se traduire en mesures concrètes ;
  • L’absence de politique réellement coordonnée au niveau européen est un handicap qui pèse lourdement sur la situation économique de notre continent ;
  • La réponse française n’est pas à la hauteur des difficultés que traverse notre pays ;
  • Pas plus qu’elle n’est à la hauteur des enjeux et des exigences des salariés, que ce soit en termes d’emploi dans les secteurs public et privé, ou de justice sociale ;
  • Trop d’entreprises continuent à avoir des comportements inadmissibles et profitent de la crise pour procéder à des restructurations en utilisant l’emploi comme variable d’ajustement.

Dans ce contexte, la CFDT, avec le mouvement syndical, agit et obtient des résultats :

  • la création du Fonds d’investissement social pour améliorer immédiatement la situation des salariés les plus touchés et mieux préparer leur avenir par des formations qualifiantes ;
  • la prime de 500 euros pour les 100 000 demandeurs d’emploi justifiant entre deux et quatre mois de travail et la suppression des deux tiers de l’impôt sur le revenu touchant six millions de foyers fiscaux ;
  • l’amélioration de la prise en charge du chômage partiel notamment pour les salariés à temps partiel ;

Ces premiers résultats viennent compléter les avancées obtenues avec les accords    modernisation du marché du travail, gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, formation professionnelle, indemnisation du chômage et chômage partiel.

Dans ce contexte, la CFDT appelle les salariés, les chômeurs et les retraités à manifester massivement le 1er mai pour obtenir:

  • des moyens renforcés pour le Fonds d’investissement social afin de maintenir un maximum de salariés dans les entreprises et de renforcer leurs compétences par la formation ;
  • respecter le juste dimensionnement des équipes par des  embauches adaptées garantissant  de bonnes conditions de travail ;
  • des mesures spécifiques en faveur des jeunes ;
  • la suspension du bouclier fiscal et la défiscalisation des heures supplémentaires.

Face à la gravité de la crise, toutes les centrales syndicales nationales CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FO, SUD et UNSA  ont su maintenir l’unité.

Rejoignez massivement les cortèges syndicaux dans la plupart des villes.

 

Tract mis en ligne le 25 avril 2009

<- Retour "Tracts"  I  Haut de page  I  <- Retour "Infos"