NOS INFOS
Toute l'actualité
Tracts
Courriers
Vie des régions
Le Mag
Agenda social
Media

RUBRIQUES
Accords d'entreprise
Droits
Dossiers
Repères
Archives

LA CFDT
Nous connaître
Notre réseau
Nous rejoindre
Liens utiles
Nous écrire
     

.

Négociations salariales 2010
  Le Père Noël* serait-il une ordure ?
Tous les syndicats appellent à la grève le 18 décembre !

Une 2ème négociation « salaires » a eu lieu le 8 décembre 2009. Celle-ci n’a toujours pas permis d’avancer sur les propositions – ridicules– de la direction d’ASF !

1. L’ancienneté transformée en AG : la direction accepte – dans sa grande bonté – de respecter sa signature pour l’avancement à l’ancienneté tel que prévu dans l’accord d’entreprise n°81. Celle-ci représente entre 0,33% et 0,38% de la masse salariale.
Pour l’intersyndicale, la reconnaissance de l’ancienneté est une obligation, et ne doit pas se substituer aux augmentations générales 

2. Augmentations individuelles : la direction se dit prête à distribuer « une enveloppe d’augmentations individuelles légèrement inférieure à celle de l’ancienneté ».  Face à ce suspens insoutenable, l’enveloppe globale devrait représenter approximativement 0,7% de la masse salariale. De qui se moque t-on ? sachant que ce point fait débat autour de la table et qu’avant de parler AI on doit parler AG qui est l’objectif prioritaire et incontournable de cette négociation.

3. La direction communique : une information publiée sur Intranet le 8 décembre, informe que : « Après deux réunions qui se sont tenues les 19 novembre et 8 décembre, une nouvelle réunion de négociation sur les salaires entre la direction et les partenaires sociaux est prévue le 21 décembre prochain afin de parvenir à un accord. ». Nous sommes très surpris de cette position alors qu’aujourd’hui les possibilités d’évoluer sur cette négociation, d’après les dires de la direction, sont inexistantes.

Les organisations syndicales réaffirment que des marges de négociation existent ! Pour preuve, les bénéfices du Groupe, même s’ils sont en légère baisse, se maintiendront à un niveau élevé en 2009. L’activité de VINCI Autoroutes se porte encore mieux. Nous y voyons les répercussions positives  des efforts engagés par les salariés des autoroutes tout au long de l’année, dans un contexte des plus difficiles.

En effet, les objectifs fixés ont été atteints, voire dépassés.

  Les salariés doivent aujourd’hui en recevoir le juste retour !

Face à cette situation de blocage à l’initiative de l’entreprise, les organisations syndicales représentatives d’ASF, à      l’unanimité, ont déposé un préavis de grève pour la journée du 18 décembre 2009.

Ce jour là, toutes les organisations syndicales de COFIROUTE ont également déposé un préavis de grève commun, sur les mêmes revendication

Cadres et non cadres, tous concernés par cette grève ! 
 En cas d’échec, la direction sera confortée dans son dogme.

Cette journée de grève sera pour nous tous, dans l’unité syndicale, une réelle occasion d’exprimer collectivement notre mécontentement.

Dernière minute
 : la CGT se retire de l’intersyndicale et dépose seule un préavis pour la journée du 18 décembre. Nous regrettons une fois de plus cette volonté d’isolement qui, dans un contexte des plus difficiles, vise à affaiblir l’unité syndicale tant réclamée par les salariés et par conséquence, à conforter la direction sur ses positions.                      
*VINCI

TOUS EN GREVE LE 18 DECEMBRE 2009 ! 

Tract en PDF ici

En savoir +

.Tract CFDT salaires du 21 novembre 2009

Tract mis en ligne le 11 décembre 2009.

                                                                                                               

BoutonAccueil