NOS INFOS
Toute l'actualité
Tracts
Courriers
Vie des régions
Le Mag
Agenda social
Media

RUBRIQUES
Accords d'entreprise
Droits
Dossiers
Repères
Archives

LA CFDT
Nous connaître
Notre réseau
Nous rejoindre
Liens utiles
Nous écrire


Salaires 2010

Un accord a enfin été trouvé

 

Le CCE était consulté le 15 avril sur le projet d’accord relatif aux rémunérations 2010. Ce texte final est le fruit de la détermination de l’intersyndicale CFDT – CFE/CGC – FO qui n’a jamais accepté l’échec de la négociation en fin d’année dernière. Faute d’accord, les mesures salariales, consenties par l’entreprise, étaient insuffisantes et essentiellement individualisées. Plutôt que de se résoudre à ce résultat inacceptable, l’intersyndicale a obtenu de la direction qu’elle réunisse à nouveau tous les partenaires sociaux autour de la table afin d’obtenir des mesures complémentaires rétablissant notamment la place des augmentations générales, un coup de pouce sur les enveloppes globales mais aussi sur les bas salaires et l’emploi. Seuls les 3 syndicats composant l’intersyndicale ont signé cet accord et obtenu ainsi les avancées suivantes :

Ouvriers/Employés/Maîtrise technique

  • Les 4000 salariés concernés bénéficieront de 1,4% d’augmentation générale garantie au 1er janvier 2010 [comprenant les 0,38% déjà versés sur la paie de janvier].
  • Une enveloppe de 0,37% pour les augmentations individuelles a également été versée sur la paie de janvier, et vient en complément des 1,4% d’augmentations générales.
  • La part des mesures collectives est donc de 80% de l’enveloppe totale, et reste donc très largement majoritaire. C’était une volonté forte de l’intersyndicale.

Maîtrise d’Encadrement

  • Nous avons obtenu que l’enveloppe des augmentations individuelles soit réévaluée, passant également à 1,4%.
  • A ceci s’ajoutent les mesures liées aux primes exceptionnelles.

Cadres

En dehors du relèvement du salaire d’embauche de la classe « I », cet accord manque d’ambition pour les cadres. Toutefois, ce point fera l’objet d’une attention toute particulière lors de la prochaine négociation en 2011, afin de définir notamment des critères collectifs lors de la mise en œuvre des objectifs.

Mesures bas salaires

  • Les salaires de base annuels garantis [SBAG], qui sont à ce jour la référence minimum pour les embauches, vont être réévalués de la classe A à la classe G.
  • Le salaire d’embauche de la classe « I » va également être augmenté.

Ces mesures viennent en contrepartie de la mise en place d’un plancher commun minimum lors des changements de classe. Les anciennes dispositions étaient pénalisantes pour les promotions internes, donc pour les emplois et le rééquilibrage de la pyramide des âges.

Emplois

  • Cette négociation était enfin l’occasion d’acter notre volonté d’action  visant à sortir de la spirale de la baisse des effectifs. Tenir un discours contre cette baisse est une chose, mais l’intersyndicale CFDT – CFE/CGC – FO a voulu se donner les moyens de peser concrètement sur ce dossier capital pour l’avenir.

Pour la première fois, l’entreprise s’engage dans cet accord « …à créer des emplois dans chaque filière afin d’équilibrer les départs et pour répondre également aux besoins en personnel générés par de nouvelles organisations ». C’est une intention désormais affichée, qui devra se traduire par des actes concrets, et les signataires y veilleront.


Toutes ces mesures seront appliquées avec effet rétroactif à compter du 1er janvier 2010.

Le tract en PDF, c'est ici

Info mise en ligne le 16 avril 2010

 

BoutonAccueil