NOS INFOS
Toute l'actualité
Tracts
Courriers
Vie des régions
Le Mag
Agenda social
Media

RUBRIQUES
Accords d'entreprise
Droits
Dossiers
Repères
Archives

LA CFDT
Nous connaître
Notre réseau
Nous rejoindre
Liens utiles
Nous écrire

 

 

Santé et sécurité au travail

Une négociation qui
ne doit pas se tromper d'objectif

La première réunion de Branche sur le thème de la sécurité s'est tenue le 6 octobre dernier à Paris. Elle a permis à chaque partie d'exprimer sa vision sur un dossier particulièrement important.
La commission sociale de l'ASFA (association française des sociétés d'autoroute), qui négocie au nom des directions des sociétés d'autoroutes a ainsi pu exprimer son approche du dossier. Elle a axé sa réflexion sur le thème du « zéro accident », qui doit être, selon elle, un objectif prioritaire.
Pour la CFDT, cette approche est pour le moins contestable, car elle s'apparente plus à un objectif « marketing » qu'à une réalité, ce qui incitera les entreprises à dissimuler certains accidents. C'est d'ailleurs déjà une réalité à certains endroits.

Assumer ses responsabilités

Tout autant contestable est la position de l'ASFA qui part du constat que 80% des accidents du travail sont liés à des comportements humains. En affirmant cela, elle fait porter la responsabilité de la plupart des accidents sur les salariés, dégageant ainsi les entreprises de leurs propres responsabilités en matière d'organisations du travail. La ficelle est un peu grosse, et ce n'est pas en pointant du doigt les salariés que nous poserons le débat de fond.

Deux approches opposées

Alors que les discussions viennent à peine de commencer, nous sommes déjà confrontés à deux visions totalement opposées :

  • D'un côté les directions qui souhaitent déterminer les thèmes prioritaires par l'analyse des accidents les plus fréquents (typiquement les entorses)
  • De l'autre une approche plus globale de la CFDT et d'autres organisations syndicales liée à la responsabilité des entreprises, notamment en matière de prévention et de garantie de la santé et de la sécurité des salariés au travail. Cette négociation ne doit pas être l'occasion pour les entreprises de se dédouaner de leurs obligations en la matière.

Les thèmes portés par la CFDT

Afin d'essayer de porter le débat sur le fond, la CFDT a annoncé ses revendications. Elles tournent essentiellement autour du travail sous circulation, de la sécurisation des plateformes de péage, des incivilités dont sont victimes les salariés, de la pollution au péage et de la reconnaissance des CHSCT.
Des groupes de travail vont être constitués, notamment sur les filières péage et sécurité.
L'ASFA souhaite aboutir à terme à une charte d'engagements, ce à quoi la CFDT a répondu qu'elle souhaitait au contraire une négociation qui puisse se conclure par un accord de branche.

Ce n'est pas gagné, mais la CFDT s'engage avec résolution dans cette négociation afin qu'elle aboutisse à un accord qui mette le salarié au cœur du dispositif.

Le tract en PDF, c'est ici

Info mise en ligne le 22 octobre 2010

BoutonAccueil