NOS INFOS
Toute l'actualité
Tracts
Courriers
Vie des régions
Le Mag
Agenda social
Media

RUBRIQUES
Accords d'entreprise
Droits
Dossiers
Repères
Archives

LA CFDT
Nous connaître
Notre réseau
Nous rejoindre
Liens utiles
Nous écrire

 

Salaires 2011

Le compte n'y est pas !

La première réunion de négociation s’est enfin tenue le mercredi 13 avril 2011. La CFDT avait exigé par un courrier en date du 5 avril l’ouverture de cette négociation, dont les 2 premières dates prévues avaient été repoussées par la direction au prétexte du dépôt d’un préavis de grève catégoriel sur une région.

Mais le moins que l’on puisse dire, c’est que l’entreprise a mis la barre à un niveau tellement bas que la CFDT s’interroge sur la réelle volonté d’ASF de parvenir à un accord.

Dans un contexte de poussée de l’inflation (les indicateurs INSEE affichent +2% sur les 12 derniers mois), la direction annonce qu’elle a basé ses propositions sur une inflation de 1,45%. L’indice utilisé par ASF est contestable, et la CFDT a insisté sur le fait qu’il fallait instaurer une cohérence entre un indicateur reconnu par tous et qui sert par exemple de référence aux augmentations tarifaires de péage ou budgétaires.

Proposition salariale de la direction

Catégories

Montant
enveloppe

Augmentations

générales

individuelles

Ouvriers/Employés/Maîtrise de qualification

1,5%

1%

0,5%

Maîtrise d’encadrement

Talon de 0,7%

0,8%

Cadres

Talon de 1,2% *

0,3%

Prime d’éloignement

2%

* Prend en compte l’augmentation de la redevance pour les véhicules des cadres I-J-K et L

La CFDT a pris acte que la direction accepte enfin sa revendication martelée au cours de ces dernières années de la mise en place d’un « talon » minimum attribué à l’encadrement. C’est la garantie que les maîtrises d’encadrement et les cadres sur horaire bénéficieront – eux aussi – d’une augmentation du salaire de base. Seuls ceux à qui, arguments à l’appui, on pourra expliquer qu’ils n’ont pas accompli globalement leur travail n’en bénéficieraient pas. C’est hélas la seule proposition constructive de la direction !

Pour la CFDT, plusieurs principes de fond doivent être actés par l’entreprise :

  • Les enveloppes globales de 1,5% doivent augmenter. Il n’y a aucune raison objective pour qu’elles soient inférieures à celles des autres sociétés d’autoroutes (y compris de Vinci Autoroutes) qui ont déjà conclu des accords majoritaires, voire unanimes.
  • Les augmentations générales des ouvriers/employés et maîtrise de qualification doivent compenser     -  a minima -  l’inflation.
  • L’indice d’inflation de 1,45% ne doit pas être le seul élément à prendre en compte, et doit être cohérent avec celui relatif aux augmentations des tarifs autoroutiers.
  • Si la négociation évolue positivement, la CFDT proposera d’autres mesures qui devront venir en complément de l’enveloppe salariale.
  • Si des « coups de pouce » sur certaines filières doivent être étudiés, la CFDT n’y est pas opposée. Mais ils ne peuvent se faire qu’en complément de l’augmentation des enveloppes globales, car l’entreprise souhaite les mettre en place au détriment des AG d’autres catégories.

Nos infos précédentes sur ce dossier :

Prochaine réunion : mercredi 20 avril 2011

Le tract en PDF, c'est ici.

Info mise en ligne le 18 avril 2011

BoutonAccueil