NOS INFOS
Toute l'actualité
Tracts
Courriers
Vie des régions
Le Mag
Agenda social
Media

RUBRIQUES
Accords d'entreprise
Droits
Dossiers
Repères
Archives

LA CFDT
Nous connaître
Notre réseau
Nous rejoindre
Liens utiles
Nous écrire

 

Salaires 2011 - Acte II

Un accord majoritaire est-il possible ?

La seconde réunion de négociation s’est tenue le 20 avril 2011. En début de réunion, la CFDT a rappelé ses positions de principe :

  • des augmentations générales plus importantes que celles proposées par la direction pour les ouvriers/employés/maîtrise de qualification ;
  • des talons plus importants également pour la maîtrise d’encadrement et les cadres ;
  • une prime d’éloignement bien plus importante qui permettre de répondre à la problématique de la flambée du prix des carburants.

Nous avons également proposé une mesure complémentaire :

  • une participation financière - de 10€ mensuels -  de l’entreprise à la cotisation que versent aujourd’hui les salariés sur le contrat obligatoire de la Mutuelle d’entreprise.

Après une longue interruption de séance, à la demande de la direction, cette dernière est revenue avec les propositions suivantes :


Catégories

Montant

Augmentations

enveloppe

générales

individuelles

Ouvriers/Employés/Maîtrise de qualification

1,5%

1,5%

 

Maîtrise d’encadrement

1,5%

Talon de 1%

0,5%

Cadres

Prime éloignement

3%

Participation employeur de 10€ mensuels sur la cotisation Mutuelle : 0,6% en moyenne

Ces propositions représentent des enveloppes respectivement de :

  • Ouvriers employés : 2,10% (dont 0,6% part mutuelle),
  • Maîtrise de qualification : 2% (dont 0,5% part mutuelle),
  • Maîtrise d’encadrement : 1,9% (dont 0,4% part mutuelle),
  • Cadres I-J-K-L : 1,76% (dont 0,26% part mutuelle).

Pour la CFDT, le compte n’y est toujours pas. Pour autant, les nouvelles propositions de la direction permettent de se rapprocher des revendications de la plupart des organisations syndicales. Suite aux réactions, la direction se dit prête à revoir à la hausse les enveloppes globales, notamment sur les augmentations générales et la prime d ‘éloignement.

En fonction des différentes revendications, la CFDT recherchera toutes les opportunités pour tenter d’aboutir à un accord, basé sur des augmentations générales revalorisées pour les ouvriers et employés à hauteur de 2% ; d’augmentations générales garanties pour la maîtrise d’encadrement et les cadres à hauteur de 1% au minimum, et d’une augmentation importante de la prime d’éloignement qui doit se situer à hauteur de 10%.

La direction se donnera t-elle les moyens de parvenir à un accord largement majoritaire ou cédera-t-elle à la tentation de passer outre en imposant ses propres mesures unilatérales au détriment du dialogue social ?
La balle est désormais dans son camp !


Prochaine réunion : lundi 2 mai 2011

 
Info mise en ligne le 20 avril 2011

 

BoutonAccueil