NOS INFOS
Toute l'actualité
Tracts
Courriers
Vie des régions
Le Mag
Agenda social
Media

RUBRIQUES
Accords d'entreprise
Droits
Dossiers
Repères
Archives

LA CFDT
Nous connaître
Notre réseau
Nous rejoindre
Liens utiles
Nous écrire

 

 

Mutuelle - Prévoyance
Un référendum
Pour que les salariés décident !

Ce n’est un secret pour personne : à l’issue de la négociation relative à l’appel d’offres « Mutuelle - Prévoyance » souhaité par la direction, et après avoir auditionné les prestataires retenus, les organisations syndicales ont fait le choix à l’unanimité de reconduire :

  • IPSEC, pour la Prévoyance (décès, incapacité de travail…)
  • VIAZIMUT, pour la Mutuelle (remboursement des frais de soins de santé)

Tout au long de cette négociation, la direction a « garanti » qu’elle entérinerait ces choix. Depuis, elle souffle le chaud et le froid, sans préciser si elle les conteste ou si elle les approuve !


En conséquence, les organisations syndicales ont récemment écrit à la DRH afin qu’elle précise clairement sa position. La direction répond par courrier et confirme «… ne pas comprendre nos choix ». Elle se réfère pour cela, sur « l’interrogation de certains salariés… et il sera bien de notre responsabilité que de justifier auprès d’eux le moment venu les raisons qui ont conduit à retenir tel ou tel organisme ».
Quelle arrogance de la part d’une DRH qui essaie de nous donner une leçon de démocratie ! Mais dans son courrier, l’intrigante direction reste muette sur sa position, mais poursuit son lobbying sur le terrain.
Lors du CCE du 22 juin, le directeur général adjoint a renouvelé son souhait de rencontrer - séparément - chaque organisation afin de comprendre les raisons de leurs choix et a également précisé qu’ASF n’a pas de position quant aux choix des prestataires.
Nous avons précisé au directeur général adjoint être tout à fait disposés à le rencontrer, mais qu’il était souhaitable d’initier ce débat au CCE, ce qu’il a habilement évité.    

Dans la foulée, les élus du CCE ont confirmé, à leur tour de reconduire l’IPSEC et VIAZIMUT et s’opposent à la dénonciation des contrats en cours.
Convaincue que la direction s’opposera à ces choix, contrairement à son engagement, la CFDT souhaite également la démocratie tant prônée par la DRH, et réclame l’organisation d’un référendum, afin que les salariés soient parties prenantes de leur avenir concernant leur protection sociale.

A ce stade, seule une consultation des salariés pourra départager les désaccords
entre la position unanime des organisations syndicales et celle de la direction !

Pourquoi un référendum ?
Pour que les salariés décident du choix des prestataires à retenir pour leur Prévoyance et leur Mutuelle.
Ces thèmes - essentiels à notre protection sociale - dépassent le cadre du contrat de travail, et impliquent également la famille. Il est donc légitime que les salariés puissent faire leur choix librement.

Le résultat de cette consultation
devra être appliqué par la direction !

 

Le tract en PDF, c'est ici

 

Info mise en ligne le 22 juin 2011

BoutonAccueil