NOS INFOS
Toute l'actualité
Tracts
Courriers
Vie des régions
Le Mag
Agenda social
Media

RUBRIQUES
Accords d'entreprise
Droits
Dossiers
Repères
Archives

LA CFDT
Nous connaître
Notre réseau
Nous rejoindre
Liens utiles
Nous écrire

 

Egalité professionnelle
L'accord est signé,
les fondements sont actés

La résistance à l’égalité entre les femmes et les hommes est malheureusement toujours une réalité dans de nombreuses entreprises françaises. La CFDT comptait bien saisir l’occasion donnée par cette négociation pour mettre en place les bases indispensables  et nécessaires pour résorber, tout au long des prochaines années, les disparités constatées entre les salarié[e]s d’ASF.

L’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes vise à leur garantir les mêmes conditions et traitements lors de l’embauche et pendant toute la durée de leur contrat de travail. Elle s’inscrit dans le cadre de la lutte contre toutes les formes de discrimination.

Mais, au-delà de ces bonnes intentions, un accord était indispensable pour formaliser les gages donnés par la direction. Nous ne les développerons pas tous ici [1]. Mais nous pourrons désormais nous appuyer sur les indicateurs pertinents qui ont été négociés pour mesurer, et agir sur ces disparités. Dans ces conditions, l’engagement de la direction à rattraper les écarts de rémunération (hors négociations salariales annuelles), a été déterminant dans la décision de la CFDT de signer cet accord.

De même, des engagements forts ont été pris pour qu’il n’y ait aucune discrimination salariale liée aux périodes de congés maternité, d’adoption et de paternité. La CFDT sera particulièrement attentive sur ce point, et vous demande d’ores et déjà de nous contacter si dans le futur vous vous estimez victime de ces disparités. Nous avons obtenu à cet effet des réunions régulières qui permettront de faire le point et d’agir concrètement.

L’articulation entre vie privée et professionnelle est également essentielle. Encore fallait-il en formaliser certaines dispositions. Un certain nombre de points ont été actés, notamment pour réduire, voire interdire certaines réunions qui commencent trop tôt ou finissent trop tard, ou bien qui imposeraient un départ du domicile le dimanche ou un retour le samedi. Des dispositifs d’aménagement d’horaires sont également prévus sous certaines conditions.

La plupart des revendications de la CFDT ont été intégrées dans cet accord. Certes, tout n’a pas été obtenu, mais c’est le propre de toute négociation, et de tout accord. Mais ce dernier permet désormais  de dépasser le stade des bonnes intentions, pour rentrer dans celui des engagements formels.
La CFDT va désormais déployer toute son énergie pour réduire concrètement les disparités de rémunérations, faire sauter les verrous encore trop présents sur l’accessibilité à certains postes, notamment les plus élevés, et mieux concilier vie privée et vie professionnelle. C’est le pari que fait toute la CFDT en s’engagent résolument dans cet accord.

[1] Toutes les dispositions de l’accord en cliquant ici .

Le tract en PDF, c'est ici

Info mise en ligne le 2 janvier 2013

 

 

BoutonAccueil