NOS INFOS
Toute l'actualité
Tracts
Courriers
Vie des régions
Le Mag
Agenda social
Media

RUBRIQUES
Accords d'entreprise
Droits
Dossiers
Repères
Archives

LA CFDT
Nous connaître
Notre réseau
Nous rejoindre
Liens utiles
Nous écrire

 

 

Salaires 2013
Premiers échanges...

La 1ère négociation s’est tenue le mardi 22 janvier 2013 et a permis à chacun, direction et organisations syndicales, de jauger respectivement leurs propositions.

La CFDT a articulé ses propositions autour de ces principes :

  • L’inflation se situant aux alentours de 1,8%, nous avons souhaité que la direction s’engage vers des enveloppes supérieures à 2%.
  • Dans cette enveloppe, nous avons réaffirmé notre attachement :
    • à une part largement majoritaire d’augmentations générales (AG) pour les salariés exécution et maîtrise de qualification.
    • à une augmentation garantie sous la forme d’un « talon », pour l’encadrement (maîtrise d’encadrement et cadres).
  • Une augmentation des indemnités d’éloignement, selon des proportions qui restent à définir.
  • Evoquant la PSO 2012 des cadres, nous avons demandé à la direction son versement avec la paie du mois de janvier 2013, et non au mois de mars comme elle l’avait envisagé.
    C’est niet pour d’obscures raisons… En réalité, la direction n’ose pas avouer qu’elle fait de la trésorerie en se conduisant avec les salariés comme elle le fait avec ses fournisseurs !
  • Une augmentation de la participation ASF à la couverture sociale, qui correspond actuellement à  67€ mensuels par salarié. C’était une revendication que la CFDT avait mise en avant les années précédentes.
  • La prise en charge par ASF des sur-cotisations sur les retraites pour les salariés à temps partiel. La CFDT avait déjà revendiqué ce point l’année dernière.
  • Ouvrir une réflexion sur l’augmentation de la contribution patronale pour les CE qui est figée depuis de très longues années à 1,69% de la masse salariale.

La direction a quant à elle exposé ses principes :

  • Toutes les mesures qui seront acceptées doivent être intégrées dans une enveloppe globale, qui reste à négocier (hors notre proposition  concernant la contribution en faveur des CE qui pourrait être examinée en dehors de cette négociation).
  • Les augmentations générales (AG) doivent rester « largement majoritaires », mais différentes selon les filières en ce qui concerne les catégories de personnel « exécution » et « maîtrise de qualification ».
  • La volonté de mettre en place des augmentations individuelles (AI), dont le pourcentage reste à négocier dans le cadre de l’enveloppe globale.

La direction a pris acte des propositions des organisations syndicales, et proposera un projet d’accord salarial, lors de la prochaine réunion du 6 février 2013.

La négociation salariale doit se terminer au plus tard lors de la 3ème réunion prévue le 28 février 2013.

Le tract en PDF c'est ici

 
Info mise en ligne le 23 janvier 2013

BoutonAccueil