NOS INFOS
Toute l'actualité
Tracts
Courriers
Vie des régions
Le Mag
Agenda social
Media

RUBRIQUES
Accords d'entreprise
Droits
Dossiers
Repères
Archives

LA CFDT
Nous connaître
Notre réseau
Nous rejoindre
Liens utiles
Nous écrire

 

Accord national interprofessionnel sur la sécurisation de l'emploi
Les insultes,

ça suffit !

4 syndicats sur 6 ont apporté leur soutien à ce texte qui n’a rien d’une régression sociale et du chaos, comme le prétendent ses détracteurs. En revanche, nous affirmons, et chaque jour cela se confirme, que leurs analyses sont incomplètes et que leurs critiques se font sur la base d’arguments erronés ou de mauvaise foi.

Pour autant, contrairement aux 2 syndicats réfractaires, jamais nous n’avons proféré d’insultes à leur endroit. Les désaccords sont réels mais rien ne justifie une telle débauche de haine.

« Déchéance, forfaiture, accord scélérat, arnaque … »

Mais pour qui se prennent-ils pour s’autoriser à qualifier ainsi ceux qui ne pensent pas comme eux ?

Nous serions donc les méchants complices des patrons quand eux se prétendraient les gentils défenseurs des salariés, les seuls, les purs, les durs ?

A les lire, nous serions à ce point irresponsables que nous sacrifierions les salariés et les demandeurs d’emploi sans vergogne ?

Qui peut croire à une telle manipulation ?

Les salariés seraient-ils, à leurs yeux, incapables de sentir une telle supercherie ?

Avec l’état d’esprit qu’ils démontrent une fois encore, au travers de cette attitude grossière, il n’est pas illégitime de se demander qui fait vraiment le jeu des patrons : avec de tels comportements violents à l’égard des autres syndicats, les directions d’entreprise peuvent espérer avancer tranquillement pendant que les syndicats se déchirent.

Fort heureusement, l’accord sur la sécurisation de l’emploi a considérablement freiné les demandes patronales initiales et consolide de nouveaux droits pour les salariés…ça, c’est fait !

A n’en pas douter, nos détracteurs défileront prochainement dans les rues, aux cris de :

« Tous ensemble, tous ensemble…mouais, mouais…»

 

Le tract en PDF, c'est ici

Info mise en ligne le 1er mars 2013


BoutonAccueil