NOS INFOS
Toute l'actualité
Tracts
Courriers
Vie des régions
Le Mag
Agenda social
Media

RUBRIQUES
Accords d'entreprise
Droits
Dossiers
Repères
Archives

LA CFDT
Nous connaître
Notre réseau
Nous rejoindre
Liens utiles
Nous écrire

 

Salaires 2013

Un accord reste possible

La 3e réunion de négociation s’est tenue le 28 février. La direction a fait de nouvelles propositions sans apporter de modification aux enveloppes globales de 1,83% :

  • Augmentation générale (AG) de 1,2% pour les ouvriers employés et maîtrise de qualification ;
  • Talon de 0,9% pour la maîtrise d’encadrement et les cadres ;
  • Le reste des enveloppes en augmentations individuelles (AI), soit respectivement 0,63% et 0,93%.

La CFDT souhaite arriver à un accord, et éviter ainsi un second échec après les très faibles mesures unilatérales de l’année dernière.
Un accord est indispensable pour obtenir les garanties que nous revendiquons :

  • Mise en place d’une AG pour les ouvriers, employés et maîtrise de qualification, sans distinction de filière ;
  • Que cette AG soit largement majoritaire (au moins 75% de l’enveloppe) ;
  • Mise en place de 2 « talons » encadrés pour la maîtrise d’encadrement et les cadres I-J-K-L (le niveau des talons doit être nettement supérieur aux niveaux des AI).
  • Dans ces conditions, la CFDT a avancé un 1er chiffre et des principes : 1,6% d’AG à minima pour les classes A à E ; une augmentation significative du talon pour la maîtrise d’encadrement (classes F à H) et les cadres (classes I à L) et une augmentation de la prime d’éloignement. Pour rappel, dès la 1e réunion la CFDT avait proposé une enveloppe globale de 2% à minima.

Après une suspension de séance, une majorité d’organisations syndicales, dont la CFDT, a fait part à la direction d’une position commune :


Position commune

Enveloppes

Augmentations

par catégorie professionnelle

générales

individuelles

Ouvriers, Employés et Maîtrise de qualification

2%

1,83%

0,17%

Maîtrise d’encadrement

2%

Talon de 1,4%

0,60%

Cadres I-J-K-L

2%

Talon de 1,2%

0,80%

Prime d’éloignement

A déterminer

Il a été évoqué l’éventualité de deux accords différenciés pour les ouvriers/employés/maîtrise de qualification d’une part, et pour l’encadrement d’autre part.
 La direction a pris note de cette proposition et y répondra dans les jours qui viennent. Mais elle a aussi indiqué que si les principes étaient négociables, elle ne souhaitait pas déroger aux enveloppes globales de 1,83%.

Quoi qu’il en soit, une nouvelle tournure a été donnée à cette négociation. Il est désormais possible d’envisager un accord, puisque plusieurs organisations syndicales se sont retrouvées sur une proposition commune. La balle est désormais dans le camp de la direction.

En l’absence d’accord, la direction a communiqué ses intentions : AG différenciée pour les ouvriers, employés et maîtrise de qualification entre 0,9% et 1,1% selon les métiers, et pas de « talon » pour la maîtrise d’encadrement et les cadres.

 

Le tract en PDF, c'est ici

Info mise en ligne le 3 mars 2013

 

BoutonAccueil