NOS INFOS
Toute l'actualité
Tracts
Courriers
Vie des régions
Le Mag
Agenda social
Media

RUBRIQUES
Accords d'entreprise
Droits
Dossiers
Repères
Archives

LA CFDT
Nous connaître
Notre réseau
Nous rejoindre
Liens utiles
Nous écrire

 

PENIBILITE/FINS DE CARRIERE/CONTRAT DE GENERATION

Des solutions existent,

on continue !

Les deux dernières réunions de négociation qui se sont tenues les 23 mai et 26 juin  ont permis à la CFDT d’avancer ses revendications. Le contrat de génération y a également été abordé, conformément à la demande de la CFDT faite lors de la réunion du 16 avril dernier.

Pénibilité/Fins de carrière. La négociation est abordée sous 2 aspects : la réparation et la prévention de la pénibilité. Un certain nombre d’actions ont été engagées tout au long de ces dernières années, notamment par l’action des CHSCT (fiches individuelles de prévention des expositions aux facteurs de risque, mise en place d’actions relatives aux polyaccidentés et aux inaptitudes, prévention du risque autoroutier, etc.) Il est important de poursuivre ces actions, de les améliorer et d’en engager d’autres. Dans ce cadre, la CFDT a proposé d’agir sur la réparation de la pénibilité, par l’attribution de jours de congés supplémentaires, à définir peut-être en fonction de l’ancienneté et de l’âge. Ces dispositions s’adresseraient notamment aux salariés de la Viabilité et aux agents de surveillance en alimentant un compte en vue d’une cessation anticipée d’activité. La direction répond qu’elle n’est pas opposée à poursuivre les discussions sur ce principe.

La CFDT a rappelé que le thème de la pénibilité devait être complété par la notion de dangerosité des métiers sous circulation.

La CFDT a également proposé de continuer le débat sur la gestion des fins de carrière par une réflexion approfondie sur les adaptations des postes, notamment dans le cadre de la transmission des savoirs des salariés expérimentés. La CFDT refuse que soient dilapidés ces savoirs et ces compétences.
Une autre piste doit être explorée : les tâches qui pourraient être internalisées à la Viabilité, afin de permettre d’offrir un choix plus large permettant de mieux organiser les fins de carrière des salariés exposés à ces métiers pénibles/dangereux.

Il est également indispensable d’aboutir enfin sur les inaptitudes, temporaires ou définitives qui s’inscrivent pleinement dans la réflexion sur les évolutions et les fins de carrière. À cet effet, la CFDT a proposé de partir d’un état des lieux des différents dispositifs existant aujourd’hui dans l’entreprise. Cela permettra d’avoir une vue plus précise et probablement de réfléchir à d’autres dispositifs permettant de répondre à la situation des salariés concernés, ou qui pourraient malheureusement le devenir.

Contrat de génération. La CFDT a proposé ses pistes de réflexions en écrivant à la direction le 25 juin dernier. L’objectif est de continuer à agir en faveur de l’emploi des jeunes salariés de moins de 26 ans, qui représentent seulement 3% des effectifs. Mais il s’agit aussi d’agir en faveur du recrutement de salariés âgés, dont on sait les difficultés qu’ils rencontrent sur le marché du travail. Même si la politique de recrutement n’est pas aujourd’hui une priorité d’ASF, c’est le moins que l’on puisse dire, la CFDT est toutefois déterminée à poursuivre son action.

C’est en effet un des leviers essentiels pour concilier plusieurs objectifs : que les entreprises qui en ont la possibilité participent à la relance économique de notre pays, rééquilibrer la pyramide des âges dont la dégradation ne cesse de nous préoccuper, et agir sur certaines organisations de travail bien trop tendues, notamment en agissant sur le sous-dimensionnement des équipes.

Afin de se donner toutes les chances d’aboutir, deux nouvelles réunions ont été programmées pour les 28 août et 10 septembre 2013.

 

Le tract en PDF, c'est ici

Info mise en ligne le 8 juillet 2013

BoutonAccueil