NOS INFOS
Toute l'actualité
Tracts
Courriers
Vie des régions
Le Mag
Agenda social
Media

RUBRIQUES
Accords d'entreprise
Droits
Dossiers
Repères
Archives

LA CFDT
Nous connaître
Notre réseau
Nous rejoindre
Liens utiles
Nous écrire

 

Salaires 2014
Fin de la négociation

Lors de la dernière réunion de négociation du 10 février, la CFDT a exigé une augmentation générale supérieure aux 1% proposés par la direction et représentant, à minima ¾ de l’enveloppe globale [pour rappel inflation 2013 = 0,73%].  

La direction a soumis en fin de réunion son ultime proposition. Si un accord est signé, toutes les mesures ci-dessous s’appliqueront sur la paie de mars, après consultation du CCE, avec effet rétroactif au 1er janvier 2014 :


Catégorie
professionnelle

Enveloppes

Répartition augmentations

générales

individuelles

Exécution et Maîtrise de qualification

1,50 %

1,2 %

0,30 %

Maîtrise d’encadrement

1,50 %

1,2 %

0,30 %

Cadres I-J-K-L

1,50 %

Talon de 1 %

0,50 %

Prime d’éloignement

+ 10 %


A cela viendraient s’ajouter les mesures complémentaires suivantes :

  • Les forfaits d’astreinte sécurité des salariés de la filière télécom passent à 500 euros bruts/semaine ; et à 250 euros bruts/week-end ;
  • Les forfaits journaliers « semaine » relatifs aux astreintes ponctuelles des cadres I-J-K-L passent à 130 euros ; et à 180 euros sur les dimanches et jours fériés ;
  • La prime des RST polyvalents nommés à compter de janvier 2014 passe à 1100 euros bruts

__________________

Au-delà des mesures ci-dessus, la CFDT regrette que certaines de ses demandes n’aient pas été retenues :

  • Revalorisation des taux d’astreinte [18% et 25%] ;
  • Sur-cotisation de l’employeur pour les temps partiels sur la base d’un temps plein ;
  • Redistribution de l’intégralité de l’enveloppe consacrée aux PSO et versement de cette prime plus tôt dans l’année.

Enfin, l’accord salaires 2014 est lié avec l’avenant « frais de soins de santé ». Il permettra à 800 salariés environ ne plus cotiser pour deux contrats socle (couples ASF,  salariés couverts par ailleurs…). La contribution patronale « économisée » par ASF sera  quant à elle reversée dans l’enveloppe des augmentations salariales, et profitera donc à tous.


Les organisations syndicales ont jusqu’au 21 février pour se positionner. Exprimez-vous !

 

Toutes nos infos sur cette négo.

Info mise en ligne le 12 février 2014

BoutonAccueil