Nos infos

Agenda

Publications

La CFDT


STATISTIQUES SUR L'AUTOMATISATION AU PÉAGE

Les premiers chiffres 2003


Ces premiers éléments, communiqués à l’ensemble des organisations syndicales par l’intermédiaire de la commission nouvelles technologies du CCE, permettent de mesurer l’évolution en 2003 des transactions sur les différentes voies de péage : manuelles et automatiques.

Ces chiffres sont à rapprocher avec les augmentations de trafic en sorties – toutes voies confondues – qui sont de :

  •    + 6,73 % entre 2000 et 2001
  •    + 7,63 % entre 2001 et 2002
  •     + 4,40 % entre 2002 et 2003

Répartition du trafic ensemble Asf

En 2003, le trafic sur l’ensemble du réseau ASF a été de 340 442 889 véhicules - 11 véhicules par secondesoit une augmentation de 20 % en 3 ans par rapport à l’année 2000. Cette même année, la part du trafic sur les voies automatiques était de 24 %. A fin 2003, elle a presque doublé pour atteindre 46 %.

 


Répartition des moyens de paiement sur voies manuelles

[1] Total espèces + chèques
[2] Cartes accréditives et d'abonnement

En 2003, un usager sur deux [pardon, un client sur deux], continue de payer en espèces ou en chèques. Si ces proportions restent relativement stables, malgré une augmentation du trafic de 20 % entre les années 2000 et 2003 ; le nombre de transactions en voies manuelles a baissé de 17 %, passant ainsi de 216 millions à 184 millions.
Ce nombre risque fort de diminuer via la stratégie de l’entreprise qui a pour objectif d’influer sur le comportement de 80 % des usagers acquittant le péage par carte bancaire en voie manuelle. Parallèlement, la part des moyens de paiement en espèces et en chèques s’amenuise d’année en année correspondant aujourd’hui à seulement une transaction sur quatre.

Ces statistiques sont d’autant plus importantes lorsque nous les mettons en relation avec les propos de la direction générale, qui a toujours maintenu que l’automatisation progressive était adaptée aux effectifs en place.
Cette affirmation prend encore plus de force lorsqu’on sait que, sur l’ensemble d’ASF, les structures d’âge et d’ancienneté se décomposent de la manière suivante :

 

CDI tour fixe

CDI modulés

Total

Age moyen

44 ans

39 ans

42 ans

Ancienneté moyenne

18 ans

7 ans

14 ans

Pour la CFDT, ce sont des données capitales, à prendre en compte dans la réflexion globale sur l’avenir du péage, et qui seront également abordées lors de la négociation en cours.

Très prochainement, les éléments concernant l'évolution des emplois et des heures travaillées seront communiquées aux organisations syndicales. Nous les mettrons également en ligne à cette occasion.


<- Retour
"Repères"  I  Haut de page I <- Retour "Infos"